Le CARE revisité en management bienveillant?

Le Care ou éthique de la sollicitude trouve naturellement sa place en entreprise en ces périodes de restructuration, fusion/acquisition ou simplement de réorganisation.

A l’origine, le Care exprime la pensée éthique de mouvements féministes nord-américains, principalement canadiens (Joan Tronto) puis le mouvement s’étend à la philosophie politique. Pourquoi ne pas revisiter cette approche du Soin, de l’attention à l’autre, dans une approche de bien-être au travail ? C’est ce que nous allons tenter de faire.

Le care et la sollicitudeLa diversité au sens large, la lutte contre les discriminations à l’embauche, la parité homme/femme et l’égalité des droits; autant de sujets qui concernent l’entreprise non seulement les ressources humaines mais également le système de management de la santé et du bien-être au travail.

management-bienveillant
Est-il temps de sortir d’un management par le stress pour un management par la bienveillance et le savoir vivre? L’époque n’est plus au “diviser pour mieux régner” qui sait transformer en “isoler pour mieux performer”. Peut-on repenser le collectif de travail et sortir de l’individualisme, source de RPS ? Oui, et en réponse à ce besoin de diversité, de culture d’entreprise inter-générationnelle, de la nécessité d’un passage de témoin par le biais d’un tutorat/mentorat, de la transmission du savoir faire. Respecter le travail des autres, accompagner le changement, se préparer à l’avenir en favorisant la recherche&développement; tout ceci dans une ambiance propice à l’innovation et à la créativité? Et si le rêve devenait réalité…

mentorat

Rétablir ou entretenir le lien social au travers d’espaces de discussions où managers et managés peuvent échanger sur la qualité du travail prescrit et revoir ensemble les mesures correctives éventuelles comme une phase déterminante de l’amélioration continue de la qualité ? Une utopie? Non, de l’ergonomie sociale et collaborative!

A y bien penser, n’est-ce pas purement et simplement du bon sens que certains systèmes de management (Lean) ont voulu contrarier ou sacrifier sur l’autel de la performance et de l’efficacité. L’époque n’est elle pas revolue?

intelligence collectiveUn nouveau vocabulaire apparait dans l’entreprise; développement durable et responsabilité sociale, économie collaborative, partage des ressources, mise en commun de moyens…mais aussi pluri et multidisciplinarité, travail en équipe, intelligence collective.

Protéger la vie privée de la vie professionnelle, le droit à la déconnexion, font partie des critères du référentiel “Entreprise en Santé” du Bureau de Normalisation du Quebec (BNQ), le pendant de la qualité de vie au travail (QVT) en France.

Le rôle du manager de proximité devient un rôle facilitateur d’accompagnement et de développement de son équipe tout en préservant l’intégrité physique et morale de celle-ci; non sans oublier  le principal: “objectif zéro sale con“.

One thought on “Le CARE revisité en management bienveillant?

  1. Pingback: Du #Bienetreautravail au #Bonheur au Travail: Sky/Heaven is the limit… | The Ad Spread

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s