#Etatdurgence: Ne pas confondre urgence et précipitation.

Nous assistons ces derniers jours et à un mois des attentats parisiens à une espèce de surenchère allant de la dramatisation à l’état de guerre civile, de l’attaque à l’arme chimique à l’atteinte aux libertés de toutes sortes dont pour le moins il est parfois difficle d’établir le caractère “nécessaire,adapté et proportionné” de l’état d’urgence décrété pour trois mois et possiblement prorogé d’autant.

AubervilliersHier, une fausse alerte dans une école primaire d’Aubervilliers a conduit non seulement à l’intervention du RAID mais également au déplacement en grande hâte de la ministre de l’éducation nationale; tout ceci à grands renforts de médias pour insister et mettre en scène la gravité du moment. L’enseignant dont les jours sont comptés à l’enseignement aura le temps de méditer avant de se convertir en hopital psychiatrique. Une histoire de fou…

Sécurité écoles_attentatsJe ne doute pas que notre ministre aura à coeur, en remplacement du soutien psychologique, d’instituer des cours de self defense après les exercices d’alerte prévus dans les écoles et les posters sur les gestes qui sauvent en cas d’attentat.

Si je suis sensible et formé à la gestion de crise, je ne comprends pas cette démesure et cette débauche de moyens et d’information sur les risques d’attentats si ce n’est une stratégie politique malfaisante qui consiste à attiser les peurs et l’insécurité. Il n’y a plus à court terme d’élections en vue; reprenons notre calme pour analyser la situation de sécurité intérieure et à l’international, apprécier la menace réelle sans tomber dans une paranoïa malsaine et préjudiciable.

Les conséquences se font sentir tant au plan psychologique, avec un état de stress traumatique quasi permanent, qu’au plan de mesures liberticides pour assurer la sécurité et la sureté des français. Le Conseil d’Etat, saisi, a transmis une Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC) au Conseil Constitutionnel pour apprécier la portée et les limites, en termes d’atteinte aux libertés, de l’état d’urgence.

mesures prévention attentat

A suivre…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s