#Zika ou comment s’en débarasser…

Reprendre l’histoire naturelle du virus Zika apporte peu d’éclairage sur ce qui se passe actuellement en Amérique centrale et du sud; il sera plus intéressant de suivre l’évolution phylogénétique de ce virus depuis les dernières épidémies de 2013 dont celle de la Polynésie française. En d’autres termes, le virus Zika a-t-il muté ces dernières années?

Zika History

On s’étonnera en effet de l’émergence de nouveaux symptomes neurologiques voire en 2015, de l’émergence simultanée de cas de microcéphalie, principalement au Brésil. Des études complémentaires sont indispensables pour établir une possible corrélation entre zika virus et microcéphalie; cependant, l’épidémie de 2013-2014 en Polynésie française a permis de mettre en évidence des syndromes de Guillain-Barré et l’impact du virus sur les grossess et les foetus…

Poster Mosquito fight by WHO

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que la maladie Zika ne peut se répandre qu’en réunissant deux conditions:

  1. Un vecteur, en l’occurence le moustique Tigre ou Aedes;
  2. Un réservoir de virus, principalement le réservoir humain, contaminé par piqûre du moustique infecté.

Pas de moustique = pas de piqûre = pas de maladie virale Zika.

On entend beaucoup parler ces derniers jours de vaccin à venir et de travaux de recherche mais lorsque l’on connaît le temps nécessaire et suffisant pour rendre un vaccin efficace et sûr au plan sanitaire et lorsque s’y ajoute les sécurités supplémentaires pour les études cliniques concernant la femme en âge de procréer ou enceinte, on comprend que l’urgence sanitaire actuelle ne trouvera pas de solution immédiate dans un vaccin miracle.

La France a connu en 2005-2006 une épidémie de Chikungunya sur et autour de l’ile de la Réunion qui a connu son salut par la mise en place de moyens pour détruire les sites de reproduction du moustique tigre. Il existe dans certains pays des brigades anti-moustiques, formées et équipées pour dénicher les sites de reproduction (décharges d’ordures ou carcasses de voiture et pneus, eaux dormantes) et pour épandre des insecticides à proximité des lieux de vie (fumigations). La formation des populations et la mise à disposition d’écrans anti-moustiques, dont les moustiquaires imprégnées de permethrine, le port de vêtements à manches longues, imprégnés également de répulsifs, participent efficacement à réduire les piqûres de moustique et donc à réduire le réservoir de virus.

fumigation

Rappelons que le moustique Tigre vit et pique la journée, contrairement à l’anophoele femelle qui est responsable de la transmission du paludisme et qui vit la nuit.

Devant la menace qui pèse sur les femmes enceintes et en l’absence de données claires épidémiologiques sur le rôle exact du virus Zika, il est légitime et prudent d’exposer le moins possible les femmes en situation de procréer ou déjà enceintes.

L’OMS a réuni le 1/02/2016 son comité “urgences” pour apprécier la situation au plan international et a déclaré un état d’urgence sanitaire de portée internationale (PHEIC).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s