#Travail:Pour un suivi médico-psychologique des chômeurs de longue durée

Ministère_TravailLa conjecture économique et sociale, doublée d’une crise politique et d’enjeux présidentiels ne se prête pas à un traitement efficace et durable du chômage de longue durée qui voit sa courbe inexorablement grimper sans perspective d’inversion de la tendance. Cette population de chômeurs est très impactée par la précarité et souvent en lien avec une mauvaise couverture sociale des soins médicaux et dentaires. C’est un véritable problème de santé publique mais qui concerne en fait plus particulièrement la santé au travail.
ministère santé et droit de la femmeLa France qui aime cloisonner ses administrations, a depuis longtemps, dissocier les deux médecines: la santé publique sous la tutelle du ministère de la santé; la santé au travail qui dépend du ministère du travail. Deux administrations qui ont tenté furitevement de cohabiter sous le même ministère de Xavier Bertrand (2007-2012).

Comme si le malheur social n’était pas suffisant, s’y ajoute une exposition anormale aux risques de la précarité qui peuvent affecter la santé mentale et physique de cette catégorie de chômeurs:

  • addictions au tabac et à l’alcool;
  • paupérisation de l’accès aux soins médicaux;
  • pas d’accès à la médecine préventive;
  • peu de prise en charge psycho-sociale.

Le chômeur de longue durée est une victime d’un traumatisme psycho-social, véritable accident du non travail et pouvant conduire à des maladies non professionnelles qui pourtant ont pour cause commune le travail.

chômage longue durée(1)

On peut légitimement s’interroger sur la place de la santé au travail dans la prise en charge puis le suivi de ces chômeurs de longue durée; en effet, rappelons les missions:

  • une médecine de prévention des risques professionnels
  • maintenir dans l’emploi
  • prévenir la désinsertion socio-professionnelle
  • lutter contre les addictions

Car derrière se joue l’aptitude au travail et la capacité physique et psychologique à tenir un poste; cela se prépare ou plutôt, s’entretient, avec le temps, dans la durée hélas, afin d’être en bonne condition pour le retour à l’emploi.

chômage longue durée(2)

Cet accès aux services de santé au travail, qu’il soient interentreprises ou mission confiée à des médecins généralistes formés à la santé au travail (comme c’est déjà le cas pour certains travailleurs indépendants ou personnels de maison) pourraient être financés par Pôle Emploi au même titre qu’une formation professionnelle et tout aussi utile voire nécessaire.

A part Michel Debout qui a publié en 2015 “Le traumatisme du chômage” et qui aborde cette question quant aux risques psycho-sociaux et au phénomène de desocialisation, je n’ai vu aucune proposition allant dans ce sens du côté des pouvoirs publics comme  des syndicats. Le sujet mériterait pourtant d’y réfléchir rapidement.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s