#Presidentielle2017: pas de remake de 2012!

Pourquoi certains s’ingénient à vouloir rejouer la tragédie de 2012?

On sait que les français oublient vite les évènements politiques du passé récent et visiblement ils sont prêt à commettre deux fois les mêmes erreurs en prenant les mêmes candidats à l’élection présidentielle de 2017. Pourquoi cette faute de casting au vu des sondages de part et d’autre?

popularité FH mai_2016Honneur au sortant, François Hollande, qui a été élu par défaut et non par adhésion, bénéficie d’une côte de popularité qui n’a jamais été aussi bas au cours de la V° République; avec 11% de bonnes intentions en juin. Il compte se représenter en 2017!

Popularité primaires droite 2016De son côté et reniant son engagement à quitter la scène politique, Nicolas Sarkosy, ancien président de la République de 2007 à 2012, brigue un nouveau mandat et doit se soumettre à la nouvelle règle instituée par le parti Les Républicains dont il en est le président élu, à savoir des primaires à droite. En dépit de manoeuvres internes et de manipulations dont il a visiblement gardé le secret et retenu les leçons depuis l’affaire BygMalion, repoussant au dernier moment l’annonce de sa candidature dont plus personne ne doute, Nicolas Sarkosy retrouve ses habitudes d’antan et ne doute pas un instant de ses chances pour 2017. Son sens inné de stratège le conduit à lancer ses poulains dans la course aux primaires pour diluer les voix au premier tour et ainsi affaiblir ses principaux challengers à commencer par Alain Juppé. Inutile de pousser le cri de raliement au second tour, le scénario est déjà écrit pour ces ex-fans de Sarkosy qui grappillent quelques % de voix de droite.

François Hollande et Nicolas Sarkosy ont pourtant en commun ce rejet massif des français et leur impopularité dont ils feignent de ne pas croire sondages après sondages, la confirmation auprès de l’opinion publique. Statuts PS (1)Statuts PS (2)

Mémoire courte pour Hollande et le parti socialiste qui inscrit en 2012 dans ses statuts, la mise en place de primaires. Qu’importe, l’organisation interne de leur parti respectif (PS/LR) leur assure la possibilité de représenter leur candidature. Entre un président sortant au plus bas et un ancien président déchu qui retente sa chance…c’est un peu vite oublier le loup dans les bois qui attend son heure patiemment et presque en silence: le Front National.

Les partis politiques nous volent à nouveau le débat de choisir démocratiquement nos candidats à la présidence de la République. Comment peut-on laisser faire ce massacre électoral sans réagir; un sursaut de citoyenneté s’impose, un élan démocratique, un sens civique et républicain pour reconquérir une morale politique.

Non, l’élection présidentielle 2017 n’est pas un match de football avec un match retour ou l’occasion d’une revanche. Ce n’est pas une querelle d’egos.

One thought on “#Presidentielle2017: pas de remake de 2012!

  1. Pingback: #Presidentielle2017: Entre méthode Coué et Alzheimer des sortants | The Ad Spread

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s