#attentats et massacres:un changement radical de civilisation?

Quels points ont en commun les auteurs des attentats et massacres perpétrés en France, en Belgique ou en Allemagne depuis 2015? Comprendre le pourquoi et le comment de ces crimes, massacres,excécutions.

C’est peut-être à ces questions qu’il conviendrait de s’atteler pour avancer dans la connaissance de ce phénomène de rejet de quelques illuminés ou manipulés, programmés pour détruire massivement, méthodiquement et avec préméditation.

la violence et le sacréVictime expiatoire ou massacre sacrificiel, expression d’une violence qui se manifeste et orientée contre le Sacré (pas plus tard qu’aujourd’hui 26 juillet à proximité de Rouen), plus précisément contre la civilisation judéo-chrétienne à l’origine des maux sur Terre; une Terre qui les rejette; une incompréhension en forme de croisade djihadiste pour les uns; une simple revanche sur une vie emplie de frustrations et d’échecs pour les autres. Deux profils de tueurs très différents dans les motivations.

J’ai déjà eu l’occasion d’aborder la branche psychiatrique comme motivation en évoquant le modèle du copy cat .

J’emprunte à René Girard ces éléments de réflexion, le désir mimétique et la violence sacrificelle: Purifier et détruire, refonder une civilisation aux dépens d’une autre à détruire. N’est-ce pas le discours identitaire de DAESH en s’en prenant à l’occident et à l’Islam qui refuse la radicalisation salafiste?

A.Girard_la violence et le sacré

La Violence et le Sacré, 1972

Entre fanatisme religieux d’une frange radicalisée salafiste et décompensation psychiatrique de quelques personnalités fragilisées par un parcours familial et sociétal défavorable voire délétère, la violence apporte une mauvaise réponse à leurs angoisses. Derrière les manipulations directes et indirectes via internet, diffusion d’une idélogie, d’un endoctrinement salafiste en poussant les musulmans vers un Islam radical et violent, une interprétation très personnelle du Coran qui pourtant prône la non violence.

Andy Warhol aurait donné une autre explication:A.Warhol et son quart d'heure de gloire

L’Etat Islamiste/DAESH voudrait nous faire croire à une forme de rédemption par la violence alors que l’objectif stratégique, en bons militaires, n’est qu’un renversement des valeurs de la civilisation occidentale; installer le chaos et la révolte insurrectionnelle  sous couvert de la religion islamique. Le Salafisme instrumentalise la religion musulmane à son simple profit “politique” et économique pour un expansionisme qui dépasse le Moyen-Orient. L’argument pour y parvenir utilise la violence par le sacrifice, la victimisation et le martyr. Tout ceci n’est que théatralisation, une mise en scène macabre pour créer un état de terreur dans les esprits apeurés comme dans les intentions géo-politiques: le Califat; tout sauf un état de droit.

Califat

EI/Califat:Un état dirigé par des pervers narcissiques, des pseudo fous de Dieu.

Par ailleurs, en ce qui concerne le domaine politique, le calife est chargé d’administrer l’empire et de nommer des subordonnés dans les différentes provinces. Il est responsable de l’exercice de la justice ainsi que de la gestion du Trésor public. Le calife est également le chef suprême des forces armées et décide donc des différentes expéditions militaires…

Le califat est finalement aboli par Mustapha Kemal (1881-1938) le 3 mars 1924, jugeant l’institution dénuée de sens au XXème siècle et responsable de la dégradation des valeurs de l’Islam. Par ailleurs, plusieurs personnalités, dont Mustapha Kemal, ont alors cherché à mettre en avant son caractère illégitime, rappelant que cette forme gouvernementale n’est pas d’origine divine mais une pure invention humaine. La volonté de réunir l’ensemble des musulmans sous un même pouvoir s’est finalement révélée très utopique. Le monde islamique sunnite se retrouve alors sans chef. Le chérif de la Mecque Hussein tente alors de se proclamer calife mais son ambition est immédiatement stoppée par Ibn Saoud qui le chasse du Hedjaz. D’autres personnalités ont également cherché, en vain à rétablir le califat tel que le roi égyptien Fouad I ou encore l’intellectuel syrien Rashid Rida qui le défend ardemment. Un congrès général islamique est même organisé au Caire pour discuter de cette possibilité en 1926. Mais personne n’arrive à s’accorder sur un candidat. Aujourd’hui, le califat n’a toujours pas été rétabli mais certains mouvements islamistes comme les Frères musulmans ou le Hizb ut-Tahrir continuent à appeler à sa restauration.

http://www.lesclesdumoyenorient.com/Califat-origine-role-et-evolution-dans-l-histoire.html

Face à la volonté d’entrainer notre civilisation dans un tourbillon de haine en répondant à la violence par la violence, conduisant à une guerre de religion, une croisade à l’envers, “il faut savoir raison garder”.

One thought on “#attentats et massacres:un changement radical de civilisation?

  1. Pingback: #Attentats: Entre résilience et syndrome de Stockholm? | The Ad Spread

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s