#attentatNice: Rapport ou Blanc seing de l’IGPN?

Les français deviennent parano à force de vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Il n’aura échappé à personne le vice de forme ou le conflit d’intérêt constitué par la demande du ministre de l’Intérieur d’un rapport à un de ses services, en l’occurence l’IGPN (Inspection Générale de la Police Nationale). Difficile, même en démocratie, d’établir des conclusions qui discréditent son supérieur hiérachique, surtout lorsqu’il s’agit du premier flic de France. Peut-on légitimement considérer que l’IGPN dispose d’une impartialité et d’une indépendance professionnelle?

Rapport IGPNLes conclusions rendues publiques par la responsable de l’IGPN contribuent à alimenter la polémique sur les moyens mis en oeuvre à Nice à l’occasion du feu d’artifices du 14 juillet; on se livre simplement à une bataille de chiffres et on considère que la réponse était proportionnée et adaptée au risque, par comparaison avec juillet 2015…C’est un peu cours comme analyse des risques dans un contexte d’état d’urgence pour cause de terrorisme, surtout si l’on se réfère aux réunions préparatoires avec la préfecture des Alpes maritimes. Barrage NiceDe façon très transparente et objective, on y fait mention des deux côtés (Police Nationale/Police Municipale) de mettre en place tant un barrage filtrant avec fouille pour les personnes se rendant sur la Prom’Party que le recours à des moyens physiques (voiture de police en travers de la chaussée) pour interdire l’accès aux véhicules. Entre les besoins identifiés initialement et la réalité des moyens disponibles (“effectifs contraints”), un compromis de fortune est trouvé qui autorise et valide le maintien de la manifestation du 14 juillet.

Il appartiendra à la justice et peut-être à la commission d’enquête parlementaire de rechercher les manquements éventuels à la sécurité, voire les négligences qui ont potentiellement coûté la vie à 84 personnes dont 10 enfants. Ils devront répondre essentiellement à la question: Pouvait-on prévenir le passage à l’acte de ce meurtrier déguisé en jihadiste de l’EI? Pouvait-on prévenir le passage du camion sur la promenade des Anglais?

Souhaitons à Monsieur Cazeneuve d’avoir retrouvé son honneur et sa probité à la lecture du rapport de l’IGPN et dont c’était le principal objet tout en déposant plainte pour diffamation.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s