#Presidentielles2017 ou quand le populisme gagne en démocratie.

Au lendemain de l’élection du président des Etats Unis d’Amérique, la France est-elle à l’abri du populisme qui a fait élire Donald Trump? NON.

trump-president

Alors que le rêve américain se voit transformé en cauchemar et que les pires souvenirs du Maccarthysme remontent brutalement à la surface, il devient nécessaire et urgent de s’interroger sur les causes de l’échec du Parti Démocrate / les raisons du succès du Parti Républicain. Il serait trop simpliste de déclarer que les américains ont refusé de voter pour une femme (ex-Première Dame).

Comment expliquer dès lors:

  • le vote des minorités (noire et hispanique)?
  • le vote des femmes?
  • le vote de démocrates?

Car il aura fallu aussi bien une abstention des soutiens de Bernie Sanders que le vote des minorités “black et hispano” et de la gente féminine pour aboutir à la victoire du camp républicain.

 A la crise socio-économique a succédé une misère intellectuelle que Trump a su capitaliser et faire fructifier. Pourquoi ne pas assister au même phénomène en France au profit du Front National et de MLP? Rien ne nous permet d’écarter cette hypothèse.

Il y a des leçons à retenir de cette élection américaine à commencer par le fait que la division au sein d’un parti peut mener à la défaite contre toute attente!

Entre abstentionnistes et déçus des primaires de droite comme de gauche, à quoi doit-on s’attendre en termes de résultats sur les élections présidentielles de mai 2017?

Il n’y a plus de retenues aujourd’hui; la droite décomplexée de JF Copé s’est transformée en un vaste défouloir/dépotoir de l’ensemble de l’électorat français. Mais ce n’est pas en insultant ou dégradant ces votants que l’on évitera le massacre: il faut réconcilier les français et la politique.

Rejet des leaders; rejet des partis; rejet d’une pensée unique. Le pire est-il à venir?

futur_2017

C’est sans compter sur certains ténors de droite (et non du centre) qui confondent la démocratie avec la démagogie, reniant au passage les propos tenus quelques semaines plus tôt.

demagogie-et-non-democratie

Nicolas Sarkozy se voit bien dans les pas de Donald Trump

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s