Une précaution oratoire vaut mieux qu’un principe: #Juppé pragmatique/#Fillon dogmatique

Le principe de précaution s’invite dans le débat de la primaire de la droite; les deux candidats ont une vision différente qu’il est intéressant de passer en revue de détails. F.Fillon propose de retirer de la Constitution, la charte de l’environnement (E.Woerth proposait en 2014 une “Innovation responsable”); A.Juppé conserve les choses en l’état (voir ci-dessous la position de NKM).

ville-champignonA travers ces prises de positions, se profile le débat sur la santé publique et l’environnement; en arrière plan, c’est la discussion sur une approche de la gestion des risques industriels (pharmacie, gas de schiste, nucléaire,…) qui laisse une place à la recherche et développement, à l’innovation tout en assurant le maximum de sécurité et de protection dans une logique de développement durable.

 Peut-on jouer les apprentis sorciers et accepter de tester une hypothèse sans précaution préalable et sans étude/évaluation des risques et des impacts?

A l’inverse, le principe de précaution est parfois perçu comme un frein à l’innovation et à la recherche; ce qui est faux car le texte prévoit:

les autorités publiques sont les seules à pouvoir appliquer le principe de précaution qui est devenu un principe d’action et non d’inaction : face à l’incertitude, il faut développer des programmes de recherche pour lever le doute. La science reste donc une réponse et ne peut être entravée au nom du statu quo. (Charte de l’environnement 2004)

Nathalie Kosciusko-Morizet qui vient de rejoindre le camp Juppé est connue pour ses prises de position sur le sujet; devant l’Assemblée Nationale en 2014:

«Le principe de précaution c’est un chemin, non pas pour casser l’industrie ou interdire la recherche mais au contraire pour inventer une nouvelle économie»

 On connait à présent l’attachement de NKM au Grenelle de l’environnement, rappelant pour l’occasion à Nicolas Sarkozy, ses engagements environnementaux.

Sans parler de sectarisme, on note une tendance au dogmatisme puritain de la droite extrême qu’incarne, aujourd’hui et au lendemain du premier tour de la Primaire, le camp Fillon. En opposition, le camp Juppé, renforcé par la présence de NKM, adopte une position pragmatique en lien avec la nouvelle économie, le numérique et l’innovation.

On voit que la “précaution” est devenue aussi une question de “principe”.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s