#Penelopegate / #Presidentielle2017: Dans la peau de F.Fillon

img_0199Pas facile cette semaine cinématographique;passer de qui veut la peau de …à dans la peau de …F.Fillon. Non sans rappeler d’autres séquences épiques, telle la partie de cartes de Marius revue en Poker menteur.

Pas facile de se réveiller ce dimanche en chrétien de droite et d’être suspecté de mentir aux siens comme à l’opinion publique. Entre perte de confiance et perte de crédibilité, le candidat LR à la présidentielle 2017 s’est lancé dans une introspection qui devrait le mener à prendre une décision sur son avenir politique dans les tous prochains jours. A-t-il encore le choix?

F.Fillon a beau être le candidat élu de la primaire de la droite, il n’en est pas moins homme. Sous ses traits de loup solitaire, se cache un homme pudique qui incarnait jusqu’à peu l’image de probité et d’intégrité: un monsieur propre. En être humain, il réagit aux évènements avec calme qui traduit son double embarras médiatique et émotionnel. Il est depuis une semaine dans le déni de réalité (il ne voit pas où est le mal) avant de passer par une phase de colère et de révolte. Doit venir la phase de déprime qui précèdera la phase finale de la résignation (au propre comme au figuré).

F.Fillon s’expose à un double jugement moral; celui du ressenti des électeurs trahis et celui de sa famille (au sens large) qui se retrouve projetée sous la lumière des médias et de la presse People. Tout ce que les uns et les autres fuient et redoutent. img_0200Certes la vie publique d’un homme politique confère des concessions mais l’image de Pénélope Fillon au meeting de la Villette relève du viol en réunion publique en infligeant à cette femme une surexposition indécente et maladroite même partant sur de bonnes intentions à la base.

En psychiatrie, cela relève presque de la schizophrénie et du dédoublement de personnalité; une situation intenable pour un être sain et surtout une souffrance morale intolérable qui peut mener au pire.

Pour son bien et celui de sa famille, Fillon devra quitter la scène politique après avoir au préalable accompli un dernier rituel; celui de désigner et de choisir non pas son remplaçant mais son légitime successeur à la Primaire en charge de porter les valeurs de la droite et du centre pour relever le défi de la présidentielle.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s