Officiel : l’IGAS vient de confirmer que la grippe peut être mortelle chez les personnes âgées

Tout ça pour ce rapport de l’IGAS? Quelle déception pour ne pas dire plus…
A commencer par ce collège d’experts inspecteurs: l’un est psychiatre et spécialiste en santé publique (organisation des soins);l’autre est un ancien directeur de CHU de formation juridique.
Curieusement, pas d’épidémiologiste/infectiologue-virologue pour expertiser une épidémie de grippe?
Résultat: des faits manquants comme la détermination de la “source” de contamination: un soignant? un visiteur? et en retracer le parcours (de chambre en chambre;suivi des familles de visiteurs et des soignants).
Parler de prinicpe de précaution au lieu de prévention de la grippe en EHPAD est un peu fort de café pour un juriste (relire le Principe de précaution co-écrit par Mme le Pr G.Viney).
Last,not least…pas un mot sur l’indication ou la contre-indication des antiviraux en traitement curatif voire préventif. Que le débat ne soit pas aborder est une faute professionnelle, une absence d’honnêteté intellectuelle. On a préféré discerter sur le bénéfice/risque de la vaccination des soignants et des résidents en EHPAD et sur la composition du vaccin…ce qui n’est ni le lieu ni le moment; surtout quand le débat a eu lieu et que la loi l’a institué depuis 2004 même si abrogé en 2006 pour la grippe. Donc hors sujet; la seule question à poser à Madame la Ministre est de savoir si le rétablissement de l’obligation vaccinale contre la grippe qui concerne les professionnels de santé présente un caractère d’urgence (sujet déjà débattu sur l’opportunité du décret d’octobre 2006).
Ce rapport a dû être très discuté du côté des instances (ARS, DGS et ministère de la santé); il aura fallu plus de temps pour débattre du contenu du rapport que pour le rédiger.

Journalisme et Santé Publique

Bonjour

C’était, il y a un mois, une urgence ministérielle rouge et fébrile 1. Souvenons-nous. Le 8 janvier le ministère des Affaires sociales et de la Santé fait savoir qu’il vient d’être informé par l’Agence Régionale de Santé Auvergne Rhône-Alpes « de l’importance exceptionnelle de l’épidémie de grippe au sein d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ». Il s’agit de l’EHPAD  Korian Berthelot situé dans le 7ème arrondissement de Lyon. Un établissement de 110 places du puissant groupe Korian – (compter 100 euros par jour et par personne en chambre individuelle).

L’EHPAD visé venait de faire savoir qu’au 7 janvier, 72 personnes avaient contracté la grippe et que 13 d’entre elles en étaient décédées depuis le 23 décembre. Marisol Touraine lançait aussitôt une mission de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) « afin de contrôler la mise en œuvre par l’établissement, depuis le début de l’épidémie, des recommandations des…

View original post 973 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s