Secret médical et risque de passage à l’acte criminel ou terroriste (#attentat)

Jean Yves Nau a écrit: Maladie mentale et «radicalisés» : les psychiatres vont-ils collaborer avec la police ?

Au delà des réactions officielles du ministre de l’intérieur et d’un psychiatre s’agissant de la collaboration entre médecins et force de police, il n’est pas inutile de se pencher sur le rapport rendu en janvier 2017 par le Conseil national de l’ordre des médecins

Comme souvent en médecine, il peut exister des conflits éthiques entre protéger le secret médical de son patient et mettre à l’abri la société contre un malade mental qui présente les caractériques d’un passage à l’acte imminent. Au médecin, dans son libre arbitre, sa conscience professionnelle et son sens des responsabilités, à assumer sa decision. Comme tout individu responsable, il sait qu’il aura sans doute à rendre des comptes comme l’explique si bien Alain Etchegoeyn dans son essai sur” le temps des responsables”(Julliard, réédité chez Pocket, 1997).

Principe de responsabilité contre principe de liberté? Que vaut la liberté individuelle lorsqu’elle attente à la liberté collective, à l’intégrité physique et morale des membres de la société civile? En d’autres termes, peut-on mettre en balance le respect du secret médical pour protéger le passage à l’acte d’un malade mental contre sa dénonciation aux autorités de police et de justice en vue de prendre des mesures conservatoires et de protection de la population?

Maintenant, tout médecin, psychiatre ou pas, a le droit d’adopter des positions éthiques, politiques, philosophiques ou religieuses mais il n’en demeure pas moins que la mission première d’un médecin est une mission de santé publique et de prévention. S’il reste au service de son patient, le médecin est aussi et avant tout au service de la population, donc de la société.

Autre débat soulevé par les psychiatres est celui portant sur la folie meurtrière du terroriste; les terroristes sont ils des fous? et pour d’autres, sont ils tous sous l’emprise de drogues? A ces deux questions, la réponse est non; ce qui a pu conduire à confondre le comportement d’un terroriste avec le passage à l’acte imminent d’un malade mental en pleine décompensation psychiatrique. Que peut faire la ministre de la santé, Agnès Buzyn dans ce dilemne? Peut être commencer par officiellement créer un observatoire des suicides avec la mise en place d’une base de données épidémiologiques sur les suicides réussis; toutes causes confondues. Car le sujet tourne autour de comportements suicidaires que l’on soit un malade mental ou un terroriste, un fou de dieu, convaincu de mourir pour la bonne cause et en martyr. Nous avons assisté ces dernières semaines à des actes criminels perpétrés par des malades mentaux en recherche d’identité et motivés par un instinct de mimétisme comme décrit par Alain Girard (voir précédents articles). Ce sont principalement des personnalités “border line” qui se radicalisent pour certains et peu avant de passer à l’acte ou bien des révoltés sociopathes qui ont des comptes à régler avec une société qui les rejette.

Parmi les terroristes, manipulation, domination par la fratrie ou par un guide religieux, ils tombent sous l’emprise d’une force morale contre laquelle ils ne peuvent réagir; ils ont perdu leur libre arbitre et la capacité de raisonner. Certains sont solitaires, plus loups que fous, puisant inspiration puis leurs ordres dans le darknet.

Il ne s’agit donc pas des mêmes personnes: un fou n’est pas un terroriste formé et fanatisé; un terroriste n’est pas un fou mais un être suicidaire qui se détache de l’enveloppe terrestre, persuadé de défendre les intérêts de sa communauté.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s