« Comportements sexuels compulsifs » : l’OMS au secours du malade Harvey Weinstein ?

Peut-on vraiment comparer les deux phénomènes? un comportement sexuel compulsif, traduisant une évolution des moeurs d’une société plus libérale et libertine et de l’autre côté, un comportement narcissique pervers conduisant au harcèlement sexuel (affaire Weinstein).
Il y a là une différence culturelle entre les Etats Unis et l’Europe; le harcèlement est un délit pénal en France; aux US, c’est devenu “un trait de caractère” dans la dernière édition du DSM V, un simple désordre psychopathologique?
Je ne suis pas convaincu de l’avantage de banaliser la perversion narcissique lorsqu’elle se manifeste par du harcèlement.
Oui, il existe encore un fossé entre le droit et la médecine; on peut être condamné au civil ou aux prud’hommes et ne pas l’être au pénal. Le motif en vient peut-être que la médecine est de plus en plus personnalisée là où la justice reste dans un cadre général s’adressant à l’ensemble d’une société pour faire respecter la loi ou la règle applicable à tous les citoyens. La médecine semble plus écoutée au civil qu’au pénal?

Journalisme et Santé Publique

Bonjour

A la lisière de l’addictif : l’impulsif, le craving, la raison qui se dissout conduisant au passage à l’acte. C’est un phénomène au cœur de bien des dossiers de santé publique. On le retrouve aujourd’hui traité par plusieurs médias américains (The InquirerUSA Today) repris par Slate.fr : « Les «comportements sexuels compulsifs» sont désormais reconnus comme des maladies mentales par l’OMS ».

De quoi parle-t-on ici ? :

« Les comportements sexuels évoluent et on observe actuellement certaines tendances : acceptation générale du sexe avant le mariage, augmentation de nombre de femmes qui prennent l’initiative en ce qui concerne la séduction, la sexualité et les pratiques sexuelles, augmentation du nombre des adeptes de pratiques sexuelles réputées minoritaires dans le passé (sexe oral, masturbation), augmentation notable du nombre de partenaires sexuels, large diffusion et forte consommation de la pornographie…

« Certains comportements sexuels peuvent toutefois relever de la pathologie. C’est le…

View original post 563 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s