#attentatNice : Is Mass murderer a copycat profile?

There are presently two versions trying to explain who was the mass murderer who killed at least 84 People including 10 children on July 14th (equivalent of Independence Day) at Nice, France.

  1. la mecqueFirst one referred to an attacker recently and quickly convinced by Islamic State ideas/Daesh.
  2. Second one is more amazing but closer to the facts gathered:
    • Despite he was native of Tunisia, he was not muslim (no Ramadan practice, no religious habits, eating pork, drinking alcohol beverages and following deviant sexual interests.
    • His father is talking about his silent like an autist, living alone and away his family.
    • during the weeks before the Nice attack, he spend time on the web, watching trash videos from IS/Daesh on beheaded scenes;
    • he also consciously reviewed previous mass murder cases, especially the last one in Orlando, to get modeled for his on coming attack and to decide which kind of weapon to achieve his goal.
    • Then he started to plan his murder by renting a truck, driving on the “crime” scene by twice.
    • He took advantage by taking some last wishes like selling his car or closing his bank account the day before.
    • In his mind, he was ready for suicide. He had psychiatric past history including violence acts recently. He was married but her wife was asking for divorce in link with physical assaults and had children.

Difficult not thinking about a copycat behavior:

  • inspired by previous mass murder facts;
  • addict of violence, cruelty and trash scenes;
  • inability to build  his own future;

crime sceneThat’s why he decided to plan his death by a truck suicide and by murdering violently huge of People gathered for the July 14th Party. But, in order to be considered as a martyr by Daesh (who claimed the attack later), he took decision to wear a 8 days bear to look like other Salafist attackers.

May I recommend you to read René Girard, French anthropologist, expert on “Violence and the Sacred”,  “the Mimetic Desire“; he also taught in North America where he died in 2015.

At the end of the day, what an interesting topic by addressing this mass murder organized by a copycat profile. That means, lone wolves not Salafist attackers may be responsible. Next question will be: How to prevent them from acting? How to protect innocent People from dying while joining a public celebration?

#attentatNice: un Copycat ou le désir mimétique.

En quelques jours, nous prenons connaissance d’informations qui retracent la personnalité et le parcours “initiatique” du meutrier responsable de 84 morts à Nice.

Bien que tunisien, il n’a pas vécu dans un environnement islamiste intégriste: ni religieux ni même musulman; il s’adonnait à l’alcool et au sexe; consommait du porc.

Son père parle de lui comme d’un solitaire mutique voire autiste; son épouse, en instance de divorce, retrace des faits de violence physique et conjugale.

jumeauxLa police a eu accès à des données contenues dans son téléphone et son ordinateur qui démontrent la préméditation des crimes après une analyse des cas récents en Europe ou aux Etats Unis de massacres, y cherchant l’inspiration et choisissant son arme de destruction massive. Pour cela il étudie les cas, parcourt les sites djihadistes et effectue son repérage du site. Enfin il décide de mettre à exécution son plan diabolique, minutieusement, méthodiquement; non sans s’assurer au préalable de dernières volontés à caractère testamentaire en se détachant de ses biens matériels au profit de sa famille. Il est déjà dans une démarche suicidaire à caractère de kamikaze.

Un détail vient perturber cet échiquier et concerne le changement rapide mais tardif de son apparence physique; il décide de se laisser pousser une barbe au cours de la dernière semaine, un déguisement trompeur…

A partir de cette description psycho-sociale, comment essayer d’en extraire des éléments déterminants qui renvoient à DAECH et à un engagement pour la cause de l’Etat Islamique? Ce que l’on voudrait nous faire croire…

Lire aussi http://www.20minutes.fr/societe/1893831-20160719-attentat-nice-phenomene-tout-fait-different-radicalisation.

Ou bien… adopter une attitude plus critique, moins politique mais plus médicale dans le sens d’une dégradation longue et progressive d’un état de santé mentale perturbé. Cet individu asocial et psychopathe est en recherche d’un avenir et d’une reconnaissance personnelle; même s’il n’appartient pas à un groupe ou une communauté, il cherche à s’identifier à un modèle ou une utopie. C’est alors qu’il trouve dans le radicalisme salafiste une réponse à ses attentes. Dès lors, il n’aura de cesse d’effectuer les recherches et les démarches qui vont le conduire à mettre en scène son scénario; scénario qui ne fait que reprendre à la fois les appels lancés au Djihad contre la France mais aussi trouver un modèle à copier pour assouvir sa violence (à défaut de pouvoir parler de vengeance dans son cas). Il veut laisser une trace, faire parler de lui dans l’histoire du terrorisme et ce sera sa reconnaissance. Il projetait de mourir en martyr mais en fait il passe à l’acte et décide de se suicider; ce qui sera sa délivrance.

René Girard

René Girard: La violence mimétique

Cet homme, ce meurtrier responsable du plus effroyable massacre de l’histoire récente en France a bâti sa fin terrestre en se fondant sur l’expression de la violence et du sacré ainsi que sur un désir mimétique (René Girard); pour y parvenir, il adopte une posture de copycat* afin de reproduire des faits similaires violents, choquants, atroces.

Le terrorisme est suscité par un désir exacerbé de convergence et de ressemblance avec l’Occident

René Girard, en novembre 2001

Je laisse le soin à mes collègues psychiatres/psychanalystes de recomposer son identité et son profil psychologique mais je soutiens cette hypothèse d’un copycat.

*Un copycat est un meurtrier qui s’inspire et façonne son crime à partir d’exemples antérieurs décrits dans les médias ou la littérature criminelle.