#Primaire2016: François Bayrou comme bouc émissaire des sarkozystes

Le second débat pour la Primaire de la droite aura été l’occasion de placer François Bayrou sous le feu des projecteurs; mais, est-ce bien là le débat et l’enjeu politique?

bouc-emissaire-2 Il existe encore des non dits voire des interdits autour de cette question du ralliement de F.Bayrou à F.Hollande, lors du deuxième tour des élections présidentielles de 2012. En réalité, ce que le camp Sarkozy se refuse à entendre et pire à comprendre, c’est que F.Bayrou a renoncé à voter Sarkozy et qu’il a choisi le choléra (FH) contre la peste (NS); et pour être honnête, beaucoup de français qui habituellement votent à droite ont pris la même voie. La faute à qui?

Entre déni de réalité et refus d’inventaire, le parti Les Républicains (LR), à l’époque UMP (qui rassemblait aussi des centristes UDI) n’a pas voulu se poser la question du pourquoi. Aujourd’hui, il clame haut et fort son indignation face à la tentative de spoliation des voix de droite par le centre voire la gauche. La raison en est pourtant simple: cinq années de pouvoir exercé par Nicolas Sarkozy ont eu raison de la confiance en lui; sa dérive droitière jusqu’à mimer le Front National a forcé une partie de l’électorat de droite à abandonner le candidat naturel qu’est le président sortant. La réaction de rejet a été tellement forte que cela a conduit à voter contre son camp.

  • Non, François Bayrou n’a pas voté pour François Hollande mais bien contre Nicolas Sarkozy!
  • Non, François Bayrou n’a pas voté contre la droite mais contre un candidat qui a tenté de s’affranchir des valeurs républicaines de la Droite!

Cela fait tout de même une sacrée différence et l’on peut se demander au final qui a trahi qui?

estrosi-et-le-vote-centriste

Aujourd’hui, le parti LR reste gouverné par la garde rapprochée de Nicolas Sarkozy et le noyau dur des adhérents lui est favorable. Cependant, et Alain Juppé a raison de soulever la question des investitures aux législatives; combien de votants de droite attendent le départ de Sarkozy pour cotiser et se réapproprier le parti.

On parle beaucoup du vote centriste et de chasser sur les terres des déçus du hollandisme; mais il ne faudrait pas si vite oublier, qu’il s’agit aussi de récupérer les voix des déçus du Sarkozysme depuis 2012. Certes, a posteriori, on pourrait parler d’un abandon politique mais encore une fois: à qui la faute?

Rien de surprenant donc, aujourd’hui, d’inviter le centre et les déçus de Hollande comme de Sarkozy à venir exprimer leur choix pour la primaire de la droite tout en sachant que le gagnant de cette primaire sera très certainement le futur président de la République en 2017.

Et qu’on cesse de traiter François Bayrou en bouc émissaire.

#Primaire2016: Les Fichés S comme Sarkozy et la loi informatique & libertés

Ambiance, ambiance à la primaire de la droite dans le camp Sarkozy; Mr Darmanin se scandalise de l’ouverture à gauche et de la mobilisation possible des “déçus du socialisme” en faveur d’un candidat de droite en la personne d’Alain Juppé. Cela contrarierait les projets de Nicolas Sarkozy qui compte bien, lui, gagner les voix de l’extrême droite pour remporter ces primaires.

Jusque là, rien d’anormal dans ce monde feutré de la politique; plus étonnant, la proposition de Mr Darmanin d’utiliser la charte signée par tous les votants socialistes à la primaire de droite:

“Quand on arrive dans les bureaux de vote, le 20 novembre, il faut que les Français sachent qu’ils vont signer un premier document avec leur nom, leur prénom, leur adresse, leur lieu de naissance et ils doivent signer comme quoi ils sont de droite et du centre”,

 et de considérer:

  1. qu’il s’agit d’un parjure;
  2. que le document soit opposable en termes d’engagement à voter pour le candidat de la droite/Les Républicains.

Il convient à ce stade de rappeler quelques règles simples:

  • le document à signer (charte ou engagement sur l’honneur) n’est pas un serment; il ne peut donc y avoir parjure en cas de non respect.
  • la constitution d’un fichier comprenant des informations à caractère privé et confidentielles doit faire l’objet d’une déclaration à la CNIL; le traitement des données est conditionné à l’information et au consentement préalable des personnes concernées.

En d’autres termes, la proposition sous forme de menace de Mr Darmanin est un acte nul et non avenu.

charte-des-valeurs-republicaines_primaire2016

Outre ces errements qui deviennent lassant, par des personnes détenant une autorité publique, plus grave encore est l’idée d’une stigmatisation des votants de gauche: sur quels critères serait on identifié comme un votant de gauche (faciès)? Voici qui devrait interpeler l’observatoire des discriminations.

L’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy et son candidat en tête aurait-il l’intention de constituer une liste ou fichier de fichés S comme Sarkozy?

Une première…pour un primaire.

 

#Primaire2016 des #LR: Un besoin de clarification des rôles et responsabilités.

Sueur Sarko Un peu de surchauffe à l’occasion de ce lancement de la campagne des primaires de droite; ambiance de canicule qui se lie sur les visages. Il faut mouiller le maillot par 35°C à l’ombre; différents styles pour tenter de garder la tête froide et les idées claires.

Question: Qui a financé ce rassemblement des jeunes républicains au Touquet?

  •  Comment expliquer l’impartialité du président par intérim, L.Wauquiez et du secrétaire général, E.Woerth dès lors que l’un comme l’autre ne cachent pas dans les médias leur soutien à leur candidat N.Sarkozy? L.Wauquiez n’hésite pas à rappeler à l’ordre les vilains petits canards qui s’en prennent au pauvre Calimero Sarko mais ne se prive pas de critiquer les propositions de ses adversaires et de donner son avis personnel. Ce n’est pas ce qu’on lui demande; il n’est plus dans son rôle d’arbitre neutre et en retrait des évènements, impartial et bienveillant envers tous les candidats. Il oublie que ses nouvelles attributions lui confèrent un rôle de modérateur et de facilitateur pour permettre à tous les candidats, déclarés ou en passe de l’être d’accéder aux mêmes moyens et aux mêmes informations, y compris les listings des membres du parti (chose refusée à NKM pour obtenir son parrainage). Encore plus curieux lorsque le même L.Wauquiez demande l’accès au listing des personnes fichés S…à quel titre? Le même encore qui se plaint de devoir se réfugier derrière la Constitution pour élaborer une loi interdisant le Burkini. Mais pour qui se prend il? Communique t il au nom du parti qu’il représente ou bien agit il comme directeur de campagne du candidat et doublement ex-président N.Sarkozy? On finit par s’y perdre dans ce jeu de dupes.

Question: Le parti LR est il exclusivement administré par Sarko&Co?

  • Les soutiens de Sarkosy s’affichent au grand jour et oh surprise, Wauquiez, Woerth, Chatel et Jacob figurent au tableau; mais ne sont-ce pas aussi les cadres dirigents du parti Les Républicains? Bon, tout le monde semble trouver cela normal…ni confusion des genres, ni conflits d’intérêts je suppose. Plus c’est gros…

siège LRComment donner envie d’adhérer à ce parti dans ces conditions d’opacité sur la gestion et la direction. L’épisode “Bygmalion” n’a visiblement servi à rien et on semble vouloir commettre les mêmes erreurs.

Quand comprendra-t-on que 2012 a signé le rejet de Nicolas Sarkozy, président de la république de 2007 à 2012?

Quand reconnaitra-t-on que François Hollande a été élu grace aux voix de droite des électeurs refusant un second mandat au président sortant?

Pour 2017, ce sera ni Hollande, ni Sarkozy avec en plus le risque de faire élire, par défaut, Marine LePen.

Il est encore temps de se reprendre, temps de réaliser que nous fonçons droit dans le mur à vouloir rejouer le scénario cauchemard de 2012; temps de comprendre et d’accepter que l’esprit républicain, que l’expression de la démocratie est de faire passer l’Etat avant le parti politique. Le président de la République est élu par le peuple souverain; ce n’est pas l’aboutissement d’une décision d’un appareil politique mais bien l’expression d’une opinion publique.

A bon entendeur, Salut!